L' ARRIVEE DU CHIOT...

L'arrivée d'un chien à la maison

 

Vous y avez réfléchi à deux fois, toute la famille est d’accord : vous voilà prêt à accueillir un chien chez vous. Qu’il soit chiot ou déjà adulte, quelques petits conseils pour que tout ce passe bien.

Laissez lui le temps de s’adapter.

Lorsqu’un chien change d’environnement, il a besoin d’un certain temps pour s’adapter. Il lui faut environ 2-3 semaines pour se sentir vraiment en sécurité et ne pas craindre d’être à nouveau déraciné. Sachez que son caractère ne se révélera complètement qu’une fois ce laps de temps écoulé.
Les premiers jours, il va partir à la découverte de votre habitat, laissez le tout voir mais pas tout faire. S’il commence à gratter le sol, mordiller un fil électrique… dites non d’un ton ferme et soulevez le par le cou pour qu’il comprenne que ce qu’il fait est strictement interdit.

Eduquez-le

Pour éviter tout problème de domination, il faut dès le début apprendre à votre chien qui est le chef. Certaines petites choses doivent être absolument appliquées pour que le chien comprenne où il se situe dans la hiérarchie.

Pour le couchage : votre chien doit dormir à l’écart, à une endroit d’où il ne pourra pas voir tout ce qui se passe dans la maison. Pas de couloir, de hall d’entrée, de bas ou de haut d’escalier. De même, il ne doit pas dormir à la même hauteur que vous, donc ni dans votre lit (et non !) ni à la même hauteur.

Pour les repas : Votre chien doit manger après vous et tout seul. Apprenez à vos enfants à ne pas le déranger quand il a le nez dans sa gamelle, cela pourrait le rendre agressif. Retirez lui sa gamelle 20à30 minutes après lui avoir donné qu’elle soit vide ou pleine. Votre compagnon apprendra que « l’heure c’est l’heure ».

La propreté

Chez le chiot, les muscles lui permettant de se retenir ne sont pas très développés, il faut le sortir environ toutes les deux heures, mais aussi après qu’il ai mangé, joué ou dormi. Quand il fait dehors félicitez le chaudement. 

Si vous le prenez en train de faire ses besoins dans la maison : dites non, fermement, et emmenez le à l’endroit ou il a le droit de se soulager. Si l’accident à lieu alors que vous n’étiez pas présent, faite comme si vous n’aviez rien vu et nettoyez en dehors de sa vue. Porter de l’attention à l’objet du délit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site